Quid ?

Si je suis galeriste, c’est parce que je suis photographe. J’ai voulu se faire rencontrer les artistes, la galerie et les visiteurs, trois mondes à réunir : doutes de l’artiste sur sa création, appréhension des visiteurs sur leur perception des œuvres, questionnements du galeriste.

La galerie des Photographes est ainsi née à Paris, lieu de vie dans un quartier Bastille porté sur la photo, medium étrangement rangé avec la radio et la télévision dans le tiroir du huitième art !

Nous défendons un art noble et riche, aux racines solides et à la créativité sans limite.  Nous pensons que la photo n’est pas réservée aux initiés ou aux concepts. Nous militons pour des images belles, qui atteignent le cœur… Et qui y restent ! Le fameux « punctum » de Roland Barthes, cette flèche remise en perspective dans sa richesse artistique, le « studium ». C’est ce rare équilibre qui la fait vivre dans la longueur.

Le lieu

La Galerie des Photographes est située dans le quartier de la Bastille, à Paris 11ème arrondissement.

Lors de l’exposition de Joey Tranchina, Chasing Hallucinations. De vraies photos, sans retouche !

Évènement lors de l’exposition « Inhumanity ? » de Sara Hoummady.

« Vernissage » pour le lancement d’un livre